Un peu d'histoire ...

Imprimerie Sipap Oudin, une longue tradition de "Maîtres imprimeurs" Poitevins.

XV siècle

La présence d'imprimeries à Poitiers tient à la vie religieuse du diocèse de Poitiers, Luçon et Maillezais au XVe siècle.

1479 Sortie des presses du premier atelier typographique créé par Jean Bouyer (14?? - 1515), curé de l'église de la Résurrection , 8 exemplaires connus du « Breviarium historiale », premier livre imprimé à Poitiers, septième ville de France à accueillir l’imprimerie. Guillaume I Bouchet  géra seul pendant un certain temps l'imprimerie dont la mort de Jean Bouyer lui avait laissé la charge.

XVI siècle

Extraits tirés des"Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest - L'imprimerie et la librairie à Poitiers pendant le XVI e siècle".

152? : Guillaume I Bouchet s'associe avec son frère Jacques I Bouchet, qui dans leur entreprise commerciale, travaillent en association avec une autre famille d'imprimeur connue sous le nom de Jean 1er et Enguilbert 1er de Marnef, dont les familles respectives étaient très proches. Jacques Bouchet transmet son savoir-faire à ses fils Jacques II (15??-1593) et Guillaume II Bouchet (151?-1594), qui exerceront sous la raison "Frères Bouchet" de 1552 à 1588.

1530 : Enguilbert II de Marnef (150? - 1568) s'associe avec son frère aîné Jean III de Marnef et nomme l'imprimerie des "Frères Jean et Enguilbert de Marnef" en utilisant la marque typographique du Pélican comme signature, déjà utilisée en 1506 par Jean Ier de Marnef sur un « Coutumier de Poitou ».

Note : Dans la famille Marnef, le premier imprimeur poitevin est Jean Ier de Marnef (mort vers 1510). Lui succèderont ses fils, Pierre Ier et Enguilbert Ier de Marnef puis Jean II et Enguilbert II de Marnef (fils d’un second mariage).

1557 : Impression et publication en 4 parties des célèbres Annales d'Aquitaine, "faicts et gestes en sommaire des Roys de France, et d'Angleterre, et pays de Naples & de Milan" par Jacques Bouchet.

Note : Les Annales d’Aquitaine de Jacques Bouchet (procureur du roi à Poitiers) ont été publiées pour la première fois en 1524, par Enguilbert de Marnef et Jacques Ier Bouchet. Elles seront rééditées de nombreuses fois par la suite avec leur signature.

XVII siècle

Extraits tirés des "Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest - L'imprimerie et la librairie à Poitiers pendant les XVII e et XVIII e siècles".

1601 : Publication par Jean IV de marnef des "Oeuvres de Fiefmelin".  

1608 :  Julien Thoreau (15??-1656) succède à Jean Blanchet (150?-1605) dont il épousa la veuve Catherine Mesnier. Sans enfant et veuf, il se remariera en 1622 avec Marie Brisset qui lui donna 8 enfants.

1647 : Julien Thoreau s'associe avec son gendre Jean Fleuriau en tant qu'imprimeur libraire, libraire et imprimeur du Roi.

1652 : Jean I Fleuriau (1618-1680), reprend l'imprimerie de Julien Thoreau, qui lui cède sa charge d'imprimeur du Roi et celle d'imprimeur de l'évêque et de l'Université de Poitiers en janvier 1652. Il s'associe avec son fils Jean II Fleuriau qui lui succède.

XVIII siècle

1701 : Jacques II Faulcon (1681-1745) succède à son beau-père Jean II Fleuriau et sera désigné "imprimeur du Roi" par Louis François de Bourbon en 1710.

1739 : Jacques Faulcon s'associe avec son fils Jean-Félix Faulcon (1713-1782) qui reprend la suite en 1770.

1773 : Parution du premier journal Poitevin "Affiche de Poitou" feuille hebdomadaire distribuée le jeudi par l'Imprimerie de J. Félix Faulcon, "Imprimeur de M. l'Evêque, du Clergé et de l'Université". 

1783 : François Barbier (175? - 1818) succède à son beau-père Jean Félix Faulcon.

1792 : François Barbier rachète le fond de l'imprimerie et la librairie de Louis Braud dernier représentant d'une vieille famille d'imprimeur de Poitiers.

XIX siècle

1809 : François Barbier s'associe avec son fils aîné Francois-Aimé Barbier qui lui succède.

1842 : Originaire de Touraine, Henri Oudin, après avoir appris la typographie chez Mame puis à Paris, marié 2 ans après avec l'arrière-petite-fille de Jean-Félix Faulcon, rachète l'imprimerie devenue presque inactive à François-Aimé Barbier pour devenir Éditeur Henri Oudin imprimeur-libraire situé au 4 rue de l’Eperon à Poitiers.

1852 : En achetant sa première machine typographique (une minerve), L'imprimerie G. Basile voit le jour rue Cornet à Poitiers. Ses ateliers étaient creusés dans une falaise, c'est la première activité troglodyte.

1875 : Suite au décès d'Henri Oudin, Création de "Oudin Frères" par les 3 fils d'Henri Oudin gérant ainsi l'imprimerie et une succursale à Paris.

1897 : Parution du Manuel du pèlerin à Sainte-Radegonde, Poitiers, par l'Imprimerie G. Basile.

XX siècle

1905 : Acquisition par l'imprimerie G. Basile de la première machine à papier de soie.

1947 : Création de Modern Imprimerie par Alexandre Dutertre à Poitiers.

1954 : L'imprimerie G. Basile est reprise par le fils du fondateur, Gustave Basile.

1970 : Michel Géniteau (Gendre du dirigeant de l'époque) reprend l'imprimerie G.Basile et prend la raison sociale SIPAP (Sac Imprimerie PAPier) qui déménage dans la nouvelle zone industrielle de Poitiers. Il la transmettra à sa fille en 1990.

1982 : Alexandre Dutertre quitte ses fonctions et transmet Modern Imprimerie à son fils Jean-Jacques Dutertre qui décède peu de temps après.

Juillet 1983 : Modern Imprimerie est reprise par Jacques Berger (1944-2014) pour devenir l'Imprimerie Bedi (Berger Edition Dutertre Impression).

XXI siècle

2000 : L'Imprimerie Bedi devient une SAS dirigé conjointement par Jacques Berger, Frédéric Discepoli & Frédérick Terny.

2001 : La Sipap est rachetée par l'Imprimerie Bedi et devient l'Imprimerie Bedi Sipap.

2006 : Situées dans la même rue à 100 mètres l'une de l'autre, l'imprimerie Oudin est rachetée par l'Imprimerie Bedi Sipap qui deviendra dès 2012 la SAS Sipap Oudin Imprimerie à l'issue du déménagement du parc machine et des employés dans les locaux de la Bedi Sipap.

Avril 2014 : Important virage technologique avec l'acquisition d'une Presse offset 8 couleurs RYOBI grand format (8 poses) ainsi que d'une RYOBI 4 couleurs + Vernis Acrylique.

Mars 2015 : Afin d'anticiper la demande croissante d'impression en petite quantité, Sipap Oudin Imprimerie s'équipe d'une presse numérique.

>>> Comment devenir client ?